Maison

Quelles sont les étapes à suivre pour la rénovation des escaliers ?

Les escaliers sont un des éléments clé dans une maison, ils permettent de passer d’un étage à un autre dans une bâtisse. Il est donc important de les rénover de temps en temps pour qu’ils puissent conserver leur état. Cette tâche peut s’avérer très délicate, car il est possible de ne pas avoir accès à certains endroits de la maison au moment des travaux. Dans cet article, nous vous aidons à anticiper cette opération en vous présentant les différents travaux possibles pour des escaliers ainsi que leur coût.

Comment réaliser la rénovation des marches de vos escaliers ?

La rénovation des escaliers dépend surtout de l’état de dégradation de ces derniers et de la nature du changement esthétique que vous souhaitez effectuer. Vous aurez à repeindre et à remettre une couche de vernis s’il s’agit de bois. Sinon, si l’état de vos escaliers s’est vraiment dégradé, une rénovation totale peut être nécessaire. Concernant la rénovation des marches, c’est généralement la procédure la plus courante dans la rénovation d’escaliers, on laisse souvent les contremarches dans leurs états et on ne procède qu’au changement de couleurs et d’esthétique, voici les deux types d’escaliers les plus utilisés :

  • les escaliers en bois ;
  • les escaliers en béton.

En ce qui concerne les escaliers en bois, il suffit en général de décaper et de poncer les marches de ces derniers pour les rendre lisses, puis de procéder au dépoussiérage et au nettoyage avant de mettre du vernis ou bien du vitrificateur pour un meilleur rendu. Toutefois, si vos marches sont endommagées, il faut penser à en réparer les fissures et les trous à l’aide d’une pâte à bois. Pour les escaliers en béton, il suffit de recouvrir les marches avec un matériau brut, ce qui lui donnera un aspect différent. Et si vos marches sont endommagées ou fissurées, il faudra penser à utiliser du mortier avant de mettre le revêtement.

Comment changer le revêtement pour la rénovation des escaliers ?

Généralement, le changement de revêtement est fait pour les escaliers en béton. Pour commencer, il faut enlever l’ancien revêtement et mettre à nu la structure des escaliers. Ensuite, il faut mettre en place le nouveau matériau qui sera alors soit :

  • du carrelage ;
  • du parquet ;
  • du stratifié ;
  • du vinyle.

Le carrelage a un grand choix de modèles avec différents motifs, il est même possible d’imiter le parquet et la pierre en utilisant des matériaux différents, il est également durable et facile à entretenir. Le parquet est aussi placé sur le béton, et ce, qu’il soit flottant ou massif. Sinon, pour économiser, il est conseillé de mettre le parquet sur des marches et d’appliquer une couche de peinture pour les contremarches. Il est à noter que la mise en place du parquet prend beaucoup de temps à cause des nombreuses découpes qu’il faut faire pour obtenir un rendu esthétique au possible, cependant, vous pourrez toujours utiliser vos marches, et ce, même au moment des travaux. Le stratifié est également une bonne solution pour éviter de dépenser beaucoup d’argent, il fournit un effet semblable à celui du parquet, il est léger, et n’alourdira donc pas les escaliers. Il est néanmoins conseillé de choisir une bonne qualité de stratifié pour éviter les rayures à vos escaliers et leur garantir une longue durée de vie. Enfin, le vinyle est un matériau qui a beaucoup de succès de nos jours, car il peut imiter différents matériaux et à petit prix. Il est très solide et se pose par collage sur la surface qu’il faut recouvrir.

Par ailleurs, peindre ses escaliers est souvent réservé pour les matériaux en bois, la peinture apporte beaucoup de modernité. Cependant, il faut impérativement qu’elle soit de bonne qualité pour résister aux pas des habitants, il est préférable d’en choisir une qui résiste aux lavages.

Combien coûte la rénovation des escaliers ?

Pour évaluer le coût d’une rénovation d’escaliers, il faut prendre en compte plusieurs facteurs, car ce n’est pas évident. En effet, la réalisation se fait en plusieurs étapes en fonction de chaque situation. Il faut alors mettre au courant le spécialise de la rénovation de toute votre situation et de vos exigences, car c’est ce dernier qui va déterminer la marche à suivre. En effet, si vos travaux sont à but esthétique, la méthode ne sera pas la même que si vous voulez également toucher à l’ouvrage. Pour le premier cas, à savoir le but esthétique, il faut compter entre 500 et 1 500 euros, tout dépendra du type de revêtement que vous choisissez. Et si vous décidez de remplacer tout l’ouvrage, le coût sera plus considérable et il vous faudra compter entre 1 000 et 15 000 euros.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.